Vous recherchez un forum de lecture avec de bons livres à lire ? Vous voulez partager un bon livre ? Venez le faire avec nous !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Autobiographie d'une courgette - Gilles Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
Excellent
100%
 100% [ 1 ]
Très bon
0%
 0% [ 0 ]
Bon
0%
 0% [ 0 ]
Moyen
0%
 0% [ 0 ]
Mauvais
0%
 0% [ 0 ]
Très mauvais
0%
 0% [ 0 ]
Commencé sans finir
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Mylou
Lecteur régulier
Lecteur régulier
avatar

Nombre de messages : 77
Age : 35
Emploi : Mère au foyer
Mon genre préféré : Tout sauf Bit-lit/fantasy/SF
Mon livre préféré : Lorsque j'etais une oeuvre d'art (EE Schmitt)
Date d'inscription : 19/05/2011

MessageSujet: Autobiographie d'une courgette - Gilles Paris   Ven 2 Nov 2012 - 8:47


Autobiographie d'une courgette
de
Gilles Paris

Quatrième de couverture :
"Depuis tout petit, je veux tuer le ciel". Ainsi commence l'histoire racontée par Icare, un petit garçon naïf et inculte, surnommé Courgette, qui, à neuf ans, vit à la campagne avec sa mère. Depuis son accident, la mère de Courgette ne travaille plus à l'usine et boit des bières en regardant la télévision du matin au soir. Elle s'occupe peu de son fils qui n'apprend rien à l'école et joue seul pour la plupart du temps. Les rares dialogues échangés passent par la télévision, source d'inspiration de Courgette qui ne connaît la vie qu'à travers le petit écran. Un jour, Courgette découvre un revolver et tue accidentellement sa mère. Le juge le déclare "incapable mineur" et Courgette est envoyé dans une maison d'accueil. Mais pour Courgette, contrairement aux autres enfants, la maison d'accueil est loin d'être "une prison". L'apprentissage d'une vie passe désormais par les Fontaines et tous les rêves de Courgette deviennent possibles.
Nombre de pages : 254 pages
Edition grand format : Plon (2002)
Edition de poche : J'ai lu (2011)
Couverture du livre :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslivresdemylou.blogspot.com/
Mylou
Lecteur régulier
Lecteur régulier
avatar

Nombre de messages : 77
Age : 35
Emploi : Mère au foyer
Mon genre préféré : Tout sauf Bit-lit/fantasy/SF
Mon livre préféré : Lorsque j'etais une oeuvre d'art (EE Schmitt)
Date d'inscription : 19/05/2011

MessageSujet: Re: Autobiographie d'une courgette - Gilles Paris   Dim 4 Nov 2012 - 7:27

Je me souviens avoir été grave attirée par le titre, il m'avait beaucoup fait rire.
Après, j'ai lu le résumé et j'ai voulu le livre. Un bouquin sur l'enfance, les foyers, les petits malheurs et grandes tragédies, j'adore. Jme suis dit "celui là, il me parle grave, je vais adorer".
Mais je savais paaaaaaaaaaaaaas !!!
Je savais pas ce qui m'attendait !
J'ai adoré, ça c'est clair. Mais j'ai beaucoup pleuré aussi (bon en même temps, vu le thème, je m'y attendais un peu).
Alors par contre, écrire comme un gamin je trouve ça relou à force. C'est mignon à lire pour quelques phrases par ci par là mais tout un bouquin, au bout d'un moment tu régresses. (Et puis bon, j'ai déjà mon fils qui parle comme ça et qui est tout aussi innocent et naïf que Courgette, ça va bien hein).

Non mais sincèrement, ce bouquin est sublimissime.
Courgette nous raconte son parcours. Son drame familial, son père parti, sa mère aigrie et maltraitante, l'accident. Le gendarme.
Le gendarme, on voit qu'il se prend d'affection pour ce gamin que la vie n'a pas gâté. Il le rassure, fait tout pour le protéger.
Et puis, le foyer. Là bas, il n'y a que des enfants sans parents. Ils sont partis, ou morts, tués ou suicidés.
Les enfants sont seuls, malheureux, mais tous ensemble s'amusent plutôt bien aux Fontaines. Quand on est gosse, il nous en faut peu. Des jouets et des personnes qui nous aiment, c'est tout.
On voit ces gamins vivre, faire les 400 coups, être punis, s'amuser avec les éducateurs, se lier d'amitié. Une amitié réellement forte, à la vie à la mort. Ces gosses sont touchants d'innocence, c'est super mignon.
Les gamins s'apprennent la vie, ont un œil hyper clair et critique sur la vie des grandes personnes.
Y'a Simon, le dur qui te menace si tu lui beurre pas ses tartines, mais qui n'est finalement qu'un gamin paumé et qui se cache derrière sa carapace de gros dur.
Et puis Amhed, qui attend son père en pleurnichant pour un oui ou pour un non dans les oreilles de son doudou. Il souffre d'énurésie mais une fois Courgette là, il se sent heureux et rapidement ne fait plus pipi au lit.
Et Jujube, qui bouffe tout ce qui est comestible.
Et Camille, la dernière arrivée, toute mignonne, gentille, tendre. Et terrorisée par sa tante.

Et le gendarme. Toujours.
Il vient souvent voir Courgette. Rapidement, le gamin se sent en sécurité avec lui, et son fils qui devient son ami. Un lien très très fort et très très beau se noue entre ces 3 personnages.

La vie est très dure avec les enfants, vraiment. Mais ils ne manquent pas de force, de courage et d'espoir pour une vie meilleure, remplie de bonheur et de ciel bleu.

J'ai kiffé ma race, j'ai pleuré, j'ai souri, j'ai ri. J'ai adoré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslivresdemylou.blogspot.com/
 
Autobiographie d'une courgette - Gilles Paris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AUTOBIOGRAPHIE D'UNE COURGETTE de Gilles Paris
» [Paris, Gilles] Autobiographie d'une courgette
» AU PAYS DES KANGOUROUS de Gilles Paris
» PAPA ET MAMAN SONT MORTS de Gilles Paris
» Au pays des kangourous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au coeur des livres :: Fiches de lecture :: Littérature-
Sauter vers: